Avant d’opter pour un Switch, il est nécessaire de faire une analyse de besoin en amont. Pour rappel, un Switch, encore appelé commutateur réseau, est un équipement qui permet non seulement de relier plusieurs périphériques dans un réseau, mais aussi de faire acheminer de façon intelligente une donnée à un périphérique dans un réseau. Comment donc choisir un Switch qui réponde efficacement à vos besoins ? Quels sont les critères de choix ? Vous trouverez une esquisse de reposes dans la suite de cet article.

C’est quoi un commutateur ?

Un commutateur est un équipement réseau multiport (doté de plusieurs ports) servant à recevoir et à redistribuer les données dans un réseau informatique. La redistribution se fait de façon intelligente. Concrètement, quand il reçoit une donnée, il l’oriente vers le port spécifique du périphérique à qui est destinée l’information en question.

Différence entre un Switch et routeur

À la différence d’un Switch, un routeur est un équipement multiport qui permet la connexion de plusieurs réseaux différents tandis qu’un Switch lui, permet la connexion de plusieurs périphériques dans un même réseau. Encore appelé passerelle, le routeur constitue la porte d’entrée et de sortie de votre réseau vers un autre réseau mais aussi vers internet le réseau des réseaux.

Type de Switch

Il existe globalement 3 types de Switch parmi lesquels nous avons :

Les Switch non-manageables.

Comme son nom l’indique, un Switch non-manageable ne peut pas être administré ou configuré à travers une interface d’administration. Pour l’utiliser, il suffit tout juste de le brancher, puis d’y ajouter vos périphériques. Ce sont généralement les périphériques « plug and play » c’est-à-dire leur fonctionnement ne nécessitent l’installation d’aucun logiciel tiers. Ce type de Switch est destiné pour les petits réseaux notamment les réseaux domestiques. Il est aussi idéal pour la connexion des caméras de surveillance, des imprimante réseaux. En termes de prix, ce sont les Switch les plus abordables. Ils ne sont néanmoins pas adaptés pour le milieux industriel compte tenu du fait qu’ils n’intègrent pas le protocole IGMP.

 

Les Switch niveau 2+3

En plus d’être manageable aussi bien à travers une interface web qu’à travers une interface interne, ce Switch réalise également la fonction de routage qui normalement est censé être effectué par un routeur.

Les Switch cloud manageables

Ces Switch offrent de très gros avantages dans la mesure où, ils assurent la qualité de service (QoS), c’est-à-dire qu’ils offrent la possibilité d’augmenter l’allocation de la bande passante à un services spécifique du réseau (VOIP par exemple) et de réduire pour un autre service (streaming) si besoin nécessaire.

Les critères de choix d’un Switch

Avant de choisir un Switch, voici les critères qui doivent orienter vos choix.

Le nombre de ports

C’est l’un des atouts principaux et la raison d’être même d’un Switch. Étant donné qu’il permet l’interconnexion de plusieurs équipements dans un réseau, vous devrez le choisir en fonction du nombre de périphériques dont vous disposez dans votre parc. Il est donc nécessaire à cet effet, de faire un inventaire complet de tous vos équipements. Notez qu’il existe des Switch modulables c’est-à-dire qui peuvent être associés à d’autres Switch pour ne former qu’un seul équipement, ceci afin d’augmenter le nombre de ports. Au-delà du fait de choisir un Switch disposant d’un nombre suffisant de ports, vous devez vous assurer que chaque Switch, pour des raisons d’extensibilité, dispose d’au moins un des ports suivants :

Port nécessaire pour la connexion inter-Switch

Appelés ports « Stack », ils permettent de connecter plusieurs Switch entre eux dans une baie afin de ne former qu’un seul Switch et ainsi mettre en place la redondance des chemins d’accès à chaque Switch. En cas de défaillance d’un Switch, l’autre pourra prendre la relève.

Port nécessaire pour la connexion des différentes baies.

Pour rappel, une baie encore appelé armoire réseau, est un dispositif permettant la centralisation des éléments réseaux, dans notre cas des Switch.

Le POE

Le POE, pour « Power Over Ethernet », est une technologie permettant l’alimentation en électricité des périphériques connectés au Switch grâce à ses ports. Cela permet non seulement la réduction des frais de consommation en électricité, mais réduit l’encombrement dû aux fils d’alimentation électriques. Il existe des Switch qui sont Full POE c’est-à-dire tous les ports sont capables de fournir du courant électrique, d’autres disposent de seulement quelques ports POE. Il est donc important de tenir compte de cet aspect lorsque vous désirez acquérir un Switch.

La vitesse

La vitesse de votre Switch est intimement liée à l’usage dont vous en faites.

Le format du Switch

Il existe plusieurs formats de Switch entre autres le format Rack. Les Switch au formats rack sont généralement aplatis et disposent d’une dizaine de ports. Ils sont faits pour être disposé dans des armoires réseaux, et peuvent être combinés ensemble pour augmenter leur puissance et la densité de leur port.

La qualité de service

C’est une fonction qui permet d’accorder ou de réduire la priorité d’un service par rapport à un autre dans un réseau. Pour exemple lorsque dans un centre d’appel, un utilisateur décide d’envoyer un fichier pesant plusieurs gigabit d’octet, la bande passante se trouvera monopoliser ce qui peut perturber les appels téléphoniques. L’administrateur réseau peut donc allouer une petite bande passante à l’envoie fichier afin d’éviter la perturbation des appels téléphonique. Certains Switchs intègrent cette fonction et vous permettent de définir la priorité de chaque service ce qui vous évite de toujours intervenir si besoin nécessaire.

Interface d’administration et de gestion du réseau

Avant d’acquérir un Switch, il est important de savoir si celui-ci dispose d’une interface de gestion et d’administration. En effet, lorsque vous disposez de plusieurs périphériques reliés par un Switch, faire du monitoring ou les configurer peut être laborieux s’il n’existe pas une interface d’administration et de gestion. Vous pouvez le faire soit par le web, c’est-à-dire à travers de votre navigateur ou à travers une application dédiée telle que PUTTY. Le besoin d’avoir un Switch de ce genre se fait sentir seulement lorsque vous avez un nombre conséquent d’ordinateur dans votre parc. Si vous disposez de seulement quelques machines, un Switch non-manageable peut très bien faire l’affaire.